Les hébergements collectifs touristiques en 2018

Insee Première n°1747, le 9 avril 2019
Publié le 10 avril 2019

En 2018, la fréquentation des hébergements collectifs touristiques de France métropolitaine progresse de 2,2 %, soit 9 millions de nuitées supplémentaires. Elle établit ainsi un nouveau record malgré une année marquée par des mouvements sociaux. La hausse concerne tous les types d’hébergement, mais, contrairement à l’année précédente, elle est portée surtout par la clientèle non résidente.

Dans les hôtels, cette année encore, le nombre de nuitées des non-résidents augmente fortement (+ 7,6 %), du fait notamment des clientèles américaine et japonaise, tandis que la fréquentation des résidents se tasse.

Dans les campings, la légère hausse de la fréquentation est également imputable uniquement à la clientèle non résidente (+ 2,5 %), notamment allemande et britannique. La fréquentation des touristes résidents reste quasiment stable.

Dans les autres hébergements collectifs touristiques, en revanche, les nuitées des clientèles résidente et non résidente augmentent.

La fréquentation hôtelière est très dynamique en Île-de-France. Elle progresse, à un rythme néanmoins plus modéré, dans la plupart des régions, à l’exception des régions Nouvelle Aquitaine et Bourgogne-Franche-Comté.
 

Les hébergements collectifs touristiques en 2018