L’hôtellerie cherche-t-elle à tout prix à être instagrammable ?

Le Quotidien du Tourisme, 21 août 2019
Publié le 22 août 2019

Depuis ces deux dernières années, c’est le buzzword qui fait parler les touristes et les professionnels de l’hôtellerie. « Instagrammable », le néologisme accompagne désormais de nombreuses publicités pour des destinations et les descriptifs de certaines chambres d’hôtels.

C’était en juin dernier. Le site Luxury Travel Advisor dévoilait le classement des hôtels les plus instagrammables au monde. Le Qasr Al Sarab by Anantara, un hôtel 5 étoiles digne des mille et une nuits remportait la palme de ce concours vieux de seulement deux ans. Situé à la lisière du plus grand désert du monde aux Émirats Arabes Unis, l’établissement en question semble avoir été pensé pour les instagrammeu.r.se.s des quatre coins du globe. Cette forteresse élevée au milieu d’un oasis est d’ailleurs couramment nommée « le mirage palace », tant cet endroit semble rêvé.

L’hôtellerie cherche-t-elle à tout prix à être instagrammable ?