Airbnb : la Ville de Paris ne va percevoir que 298 500 euros d’amendes en 2019

French web, 4 novembre 2019
Publié le 5 novembre 2019

Les relations entre la Ville de Paris et Airbnb ne sont pas prêtes de se réchauffer. Et pour cause, les deux acteurs se rendent coup pour coup devant la justice française et européenne. C’est d’ailleurs la lenteur de cette dernière qui fait pour l’instant les affaires de la plateforme américaine, qui va payer moins de 150 000 euros d’impôts en France pour l’année 2018. En effet, la Mairie de Paris ne devrait récolter cette année que 298 500 euros d’amendes selon les informations de BFM Paris, bien loin des 2,1 millions d’euros infligés aux propriétaires parisiens en 2018. Une situation cocasse qui n’évoluera pas tant qu’une décision n’aura pas été prise du côté du Luxembourg, où est situé le siège de la Cour de justice de l’Union européenne (CJUE).

Dans le viseur de la municipalité dirigée par Anne Hidalgo depuis plusieurs années, Airbnb, qui ne cesse de dénoncer une réglementation « complexe et confuse » dans la capitale française, use de tous les recours juridiques à sa disposition pour sortir vainqueur de ce conflit qui a d’abord été porté devant la Cour de Cassation dans l’Hexagone, avant d’atterrir sur le bureau des magistrats de la Cour de justice de l’Union européenne (CJUE). Or cette dernière a débuté son instruction en février dernier et sa décision se fait toujours attendre.
 

Airbnb : la Ville de Paris ne va percevoir que 298 500 euros d’amendes en 2019