E-tourisme Distribution Google, Booking, TUI… La digitalisation des activités aiguise les appétits

Tourisme News, 16 octobre 2019
Publié le 17 octobre 2019

Qui gagnera la bataille de la digitalisation des visites et autres excursions ? Le segment de marché est colossal, et reste très majoritairement offline. Un marché de 183 milliards de dollars selon Phocuswright, avec 82 % des réservations manuelles (mail et téléphone).

La conférence IFTM « Activités tourisme : le nouvel eldorado ? », organisée le 3 octobre 2019 à l’IFTM Top Resa Paris, a réuni quelques-uns des acteurs qui souhaitent prendre leur part du gâteau : Google, Booking.com, TUI, et Bookingkit. TripAdvisor, Airbnb, GetYourGuide font partie des très nombreuses marques qui auraient également pu prendre part au débat sur cette thématique qui cherche, depuis 20 ans, à opérer sa révolution digitale.

De quoi parle-t-on ? D’un marché de 183 milliards de dollars selon Phocuswright, avec 82 % des réservations manuelles (mail et téléphone), a rappelé en préambule le journaliste-animateur François-Xavier Izenic. Les OTA ne trusteraient que 5 % de part de marché, alors que 21% des prestations seraient à ce jour numérisées. « Les requêtes sur les tours and activities progressent de 10 % sur les neuf derniers mois », a relevé Charles-Antoine Duron, le patron travel de Google France. « C’est un marché extrêmement fragmenté. » Le géant de la recherche se présente comme un « connecteur » d’activités, qu’il promeut via Maps et Google Travel. Charles-Antoine Duron a souligné une évolution intéressante : « Nous sommes passés des things to see aux things to do », soit à l’univers de l’expérienciel.

E-tourisme Distribution Google, Booking, TUI … La digitalisation des activités aiguise les appétits