Quand Google pousse ses propres produits, les géants du travel flanchent

Tourmag, 15 novembre 2019
Publié le 15 novembre 2019

Les mauvais résultats de TripAvisor et Expedia expliqués par Google

Si Google cache ses velléités dans le secteur du tourisme, en agrégeant petit à petit toutes les briques, les derniers indicateurs démontrent une chose : les entreprises du voyage doivent booster leur référencement naturel et leur image de marque. TripAdvisor et Expedia viennent de comprendre que la dépendance à Google est nocive et le disent haut et fort. Explications.

Il y a un siècle et demi, le sociologue et économiste français Pierre-Joseph Proudhon pensait que «  »le problème consiste donc, pour les classes travailleuses, non à conquérir, mais à vaincre à la fois le pouvoir et le monopole ».

Si on extrapole cette phrase dans le monde moderne, il suffit de regarder vers le digital, pour découvrir les possibles méfaits d'une situation monopolistique.

Alors que le marché publicitaire est scindé en deux dans l'univers numérique, les recherches sur internet ne dépendent que d'un seul et même acteur : Google.

Quand Google pousse ses propres produits, les géants du travel flanchent