Le tourisme spatial commencera-t-il à se démocratiser en 2020 ?

Rolling Stones, 12 juin 2019
Publié le 13 juin 2019

Avec de nouvelles ambitions lunaires dans le collimateur, la NASA s’apprête à ouvrir encore un peu plus la station spatiale internationale ISS. Objectif : rentabiliser le projet, et se désengager progressivement

Si le tourisme spatial n’est plus une première depuis 2001 et le voyage de Dennis Tito, il semblerait que la NASA souhaite passer la vitesse supérieure : lors d’une conférence de presse, l’agence américaine s’est dit prête à ouvrir la station spatiale internationale (ISS, ou SSI au Canada) à des séjours touristiques et « aux opportunités commerciales » rapporte Konbini. Une douzaine de touristes pourraient ainsi décoller vers les étoiles dans le cadre de deux voyages annuels (pas plus), le transport étant assuré par Boeing et SpaceX, l’entreprise du magnat Elon Musk.

Le tourisme spatial commencera-t-il à se démocratiser en 2020 ?