Faillite de Thomas Cook : l’UE devrait aider les licenciés et les entreprises

Parlement européen, 24 octobre 2019
Publié le 25 octobre 2019

Les députés appellent les pays de l’UE à utiliser pleinement les instruments existants pour atténuer les conséquences négatives de la faillite de Thomas Cook.

Dans une résolution adoptée jeudi, les députés expriment leur inquiétude concernant le sort des 600 000 personnes restées bloquées, la perte de milliers d’emplois, les difficultés rencontrées par les PME et les conséquences négatives sur le secteur du tourisme.

Les gouvernements devraient utiliser le Fonds européen d’ajustement à la mondialisation (FEM) pour aider les travailleurs ayant perdu leur emploi ainsi que les entreprises touchées par la faillite du voyagiste, et la Commission devrait identifier les instruments de l’UE permettant de compenser les dommages subis par le secteur, affirment les députés.

Faillite de Thomas Cook : l’UE devrait aider les licenciés et les entreprises

À lire aussi :

Le Parlement Européen s'exprime en faveur d'une protection contre l'insolvabilité des compagnies, Tourmag, 24 octobre 2019

L’Europe se penche sur la faillite de Thomas Cook, le parlement s’inquiète des droits des passagers aériens, Le Quotidien du tourisme, 24 octobre 2019