2018 une année record pour l’ Apst

La Quotidienne, le 22 mars 2019
Publié le 22 mars 2019

Jamais au cours de son histoire, l’Association Professionnelle de Solidarité du Tourisme n’avait affiché de telles performances. Il faut bien rendre à César ce qui lui appartient et reconnaître que depuis son élection en 2016 la présidente de l’association, Alix Philipon, aidée de son équipe, a non seulement remis les comptes à l’équilibre mais dépassé largement les objectifs fixés.

« Avec 24 défaillances en 2018 soit une nette diminution en nombre et en coût, l’exercice 2018 nous permet d’afficher un solde positif et envisager l’avenir avec sérénité tout en restant évidement toujours prudents  » indiquait-elle ainsi hier midi lors de son déjeuner de presse annuel.

Il y a de quoi se réjouir en effet avec un coût de sinistres en 2018 établi à 879 000 euros quand il était un an plus tôt autour des 5 millions d’euros.

Les voyants sont également bien au vert en termes d’adhésions (3 707 adhérents à l’Apst au 31 décembre 2018 contre 3 542 en 2017) et en terme de fonds de garantie avec quelques 20 millions d’euros désormais. Le retour de poids lourds du secteur comme TUI, Costa Croisières ou Syl’tours notamment, étant un signe très positif de l’adhésion massif de la profession.

« L’association a convaincu majoritairement les agences de voyages (83 %) mis également les organismes locaux de tourisme, les hébergeurs et des associations de tourisme » rappelle quand à lui Emmanuel Toromanof le Secrétaire général de l’Association.

2018 une année record pour l’ Apst