Déchets du tourisme : Paris part de loin

Environnement magazine, 17 mai 2019
Publié le 17 mai 2019

Championne du monde du tourisme, la France ne l’est pas encore dans la gestion des quelque cinq millions de tonnes de déchets qui en sont issus. En Ile-de-France, on en est plus à identifier les bonnes pratiques qu’à déployer des stratégies, d’après la rencontre technique organisée le 16 mai par l’Observatoire régional des déchets.

Avec 50 millions de visiteurs par an, le tourisme est la « première industrie à Paris », selon le programme local de prévention des déchets ménagers. Pourtant, la problématique des déchets liés à cette activité reste aux frontières du document. Même constat sur le site de l’Office de tourisme et des congrès de Paris : la page consacrée au « tourisme durable » met en avant la mobilité douce, les espaces verts, l’éco-consommation et les hébergements engagés dans une démarche de développement durable. Pas les consignes de tri applicables dans la capitale.

Déchets du tourisme : Paris part de loin

Mots-clés