France : le tourisme de mémoire lié à la première guerre mondiale est en plein boom !

Profession voyages, 12 novembre 2019
Publié le 12 novembre 2019

La commémoration de la guerre de 14-18 attire les voyageurs du monde entier et pas qu’en cette journée si spéciale. Dès la fin de la Première Guerre mondiale, les champs de bataille étaient visités, parallèlement à la création de mémoriaux. Le tourisme de mémoire est une tendance qui perdure et gagne en popularité auprès des petits comme des grands.

LE TOURISME DE MÉMOIRE, C’EST QUOI ?

Le tourisme de mémoire, appelé aussi tourisme mémoriel, est une forme de tourisme qui consiste à mettre en avant le patrimoine historique du lieu, en particulier quand le site en question a été marqué par un évènement ponctuel, marquant en ce qu’il peut être fondateur ou potentiellement douloureux.

+ DE 20 MILLIONS DE TOURISTES CHAQUE ANNÉE

Chaque année, les sites de mémoire attirent 20 millions de touristes, dont la moitié d’étrangers. Les Canadiens sont très friands de ce type de tourisme. Les Québécois sont particulièrement nombreux à venir visiter chaque année la France pour cette raison. On compte en France une centaine de sites mémoriels dédiés à la Seconde Guerre mondiale. Et plus d’un millier de projets ont été financés pendant les commémorations de la Grande Guerre.

France : le tourisme de mémoire lié à la première guerre mondiale est en plein boom !

À lire aussi :

11 Novembre : le tourisme de mémoire toujours important en Champagne-Ardenne, France 3, 10 novembre 2019