Tourisme : Et maintenant capter une clientèle « volatile » et exigeante

Dis-leur, 29 octobre 2019
Publié le 30 octobre 2019

Le début de la saison estivale a fait craindre le pire mais, au final, l’activité touristique a tiré son épingle du jeu. Pour autant, le Comité régional a lancé toute une série de diagnostics et d’actions pour mieux fidéliser la clientèle et éviter qu’elle ne réponde à d’autres sirènes, comme l’explique sa présidente Virginie Rosière.

Même les certitudes les plus massives foutent le camp. Les incertitudes, elles, s’impatronisent. « C’est une saison touristique en dents de scie, très contrastée », a entamé ce mardi Virginie Rozière, présidente du Comité régional du tourisme d’Occitanie, lors d’une conférence de presse. Où le mois d’août reste un mois-socle de l’activité touristique autour duquel tout est plutôt mouvant dans un contexte tout aussi imprévisible : mouvement des Gilets jaunes, aléas climatiques, à l’instar de la canicule en juin, et d’un temps maussade au printemps.

Tourisme : Et maintenant capter une clientèle « volatile » et exigeante