Les Français et le « tourisme » dentaire

La Nouelle Tribune, le 19 mars 2019
Publié le 20 mars 2019

Les dents peuvent faire atrocement mal, avec par ricochet un effet sur l’ensemble de l’organisme. Mais on ne va pas à l’étranger pour trouver un dentiste d’urgence. Esthétiquement, la dentition est également un attribut essentiel pour la séduction, le sourire, la vie sociale. Malheureusement, les soins dentaires prodigués en France sont pour la plupart onéreux et mal remboursés, quand bien même on bénéficierait d’une mutuelle presque équivalente au SMIC mensuel net de certains pays de l’Union européenne… !

Cet état de fait a engendré l’essor d’un « tourisme » d’un nouveau genre : le tourisme dentaire. Celui-ci pousse les Français à se rendre dans des pays proches ou lointains, où ils peuvent être soignés pour moins de frais que dans l’Hexagone tout en profitant d’activités touristiques. Les implants en particulier sont plébiscités, puisqu’ils sont facturés en moyenne 520 € en Hongrie contre 1 100 € en France (source : Santé Magazine). De même, les couronnes y sont dépréciées de 60 %.

Les Français et le « tourisme » dentaire