Pass sanitaire : "Les voyageurs seront prêts à accepter de nouvelles règles"

Libération, 18 mars 2021
Publié le 19 mars 2021

Pour le sociologue spécialiste du tourisme Jean Viard, notre envie de nous retrouver et de voyager primera sur les réticences quant à la limitation de certaines libertés.

Jean Viard est sociologue, directeur de recherche au CNRS et membre du conseil national du tourisme. Ses travaux portent sur les vacances et les déplacements. Pour lui, s’il est vrai que "nos libertés reculent à partir du moment où les États acceptent le principe de précaution", les réticences éventuelles sur un passeport sanitaire ne pèsent pas très lourd face au désir de reconstruire les liens sociaux que sont la culture, les loisirs urbains ou les voyages.

Le passeport sanitaire va-t-il soulever des oppositions ?

Demain, les voyageurs seront prêts à accepter de nouvelles règles. Nous avons tous compris que ce virus et le réchauffement climatique, c’est la même affaire. Depuis le début de cette pandémie, on accepte les règles parce que l’on a peur de la maladie et parce que personne ne veut la transmettre à l’autre. Pour ceux qui se déplacent en famille, la première préoccupation est la sécurité des enfants.

Pass sanitaire : "Les voyageurs seront prêts à accepter de nouvelles règles"