Lutter contre le virus - quel est l'avenir du tourisme ?

Tourism Review, 19 octobre 2020
Publié le 20 octobre 2020

La saison estivale n'a pas eu d'équivalent auparavant, avec ses avertissements aux voyageurs, ses mesures anti-Covid et la demande de nombreux gouvernements de prendre des vacances dans leur propre pays. Un appel que de nombreuses personnes ont suivi. Les réservations ont chuté de façon spectaculaire dans le monde entier. Les appels à rester chez eux ont naturellement eu un impact négatif sur l'industrie mondiale du tourisme. Quel est maintenant l'avenir de tourisme ?

Certains experts évoquent l'exemple de l'Italie. Le pays a été très secoué par la première vague. La majorité des Italiens ont donc décidé cette année de ne pas voyager du tout et ont passé leurs vacances chez eux. En conséquence, le nombre de cas en Italie est désormais gérable. Si cela n'avait pas été le cas, il serait pour l'heure difficile d'en tirer des conclusions.

Bien que le tourisme ne soit pas à lui seul responsable de l'augmentation récente des infections, la mobilité est un facteur essentiel de la propagation du virus.

Une chose est sûre pour les experts du tourisme en tout cas : à moyen terme, beaucoup de choses changeront. Le tourisme post-Covid ne sera pas le même que celui que nous avons connu jusqu'à présent. Plus la crise dure longtemps, plus le changement est durable et sérieux. Les voyages d'affaires, les croisières et les déplacements urbains seront les plus touchés. Les entreprises reconnaissent que de nombreux voyages peuvent être remplacés par des réunions en ligne à faible coût. Les voyages dans les villes, en revanche, diminuent, car les foules sont évitées au maximum par les consommateurs. Les villes sont considérées comme des zones à risque pour de nombreux voyageurs. Le tourisme post-Covid ne sera pas le même que celui que nous avons connu.

Lutter contre le virus - quel est l'avenir du tourisme ?