Le tourisme international se remettra-t-il un jour ?

La Libre Belgique, 10 juillet 2020
Publié le 10 juillet 2020

Même si les restrictions sur les voyages sont levées peu à peu, la plupart des gens semblent préférer la voiture à l’avion. Le tourisme international va-t-il se remettre, ou le surplace actuel du tourisme va-t-il provoquer des changements dans certaines économies ?

L'OMT a examiné trois périodes qui ont impacté les voyages internationaux ces dernières années : le SARS, la crise financière mondiale (CFM) et le 11 septembre. La crise actuelle de la COVID-19 semble composer un cocktail explosif de ces trois événements : une pandémie plus étendue que le SARS, un choc économique plus important que la CFM et une crainte de prendre l’avion comparable à la période qui a suivi le 11 septembre. Cela nous a fait tomber plus bas que la chute de 45 % du tourisme international neuf mois après la CFM. Les données de l’International Air Transport Association (IATA) montrent en effet que la demande internationale mesurée en passager-kilomètre, ou « RPK », a reculé de 94,3% en avril.

Le tourisme international se remettra-t-il un jour ?