Le slow tourisme : nouvel accélérateur de fréquentation dans les territoires ?

Le Blog tourisme institutionnel, le 16 juillet 2019
Publié le 1 août 2019

Si le slow tourisme ou slow travel existe depuis une vingtaine d’années, il occupe aujourd’hui une place de choix dans les tendances touristiques. Son caractère disruptif englobe les formes de tourisme en vogue tels que le tourisme expérientiel, responsable, transformationnel, alternatif ou participatif. 

Le slow tourisme répond à ce besoin omniprésent de déconnexion pour atteindre un état de pleine conscience. Il invite à décélérer, à voyager autrement, opposant la qualité à la quantité, le mieux au plus, la profondeur à la superficialité.   

Alors comment les territoires peuvent-ils modeler leur image et façonner leur offre pour profiter de cette nouvelle manière de voyager ? Slow Village, staycation, slowlidays, modes de transports alternatifs… Voyons comment le slow travel fait prendre de la vitesse au tourisme local dans les territoires. 

Le slow tourisme : nouvel accélérateur de fréquentation dans les territoires ?