Via Tourism Review 20|2021 : appel à contribution - Tourisme religieux

Via Tourism Review, juin 2020
Publié le 29 juin 2020

Le rapport entre le religieux et les loisirs, deux pratiques sociales et deux mouvements culturels devenus majeurs au XXIe siècle, n’est pas sans ambiguïtés alors même qu’après Nietzsche (pour qui « Dieu était mort ») on pouvait considérer que le second allait soit l’emporter sur le premier, soit l’effacer en l’invalidant comme relevant des temps obscurs.

Mais on assiste à une montée du religieux au XXIe siècle après un siècle de laïcisation de la société (laïcité républicaine, idéologies communistes et fascistes...) rappelant même le XIXe siècle (celui des missions reconquête de la chrétienté émoussée par la Révolution et coloniales), voire la Reconquista de la péninsule Ibérique suivie de la Conquista en Amérique latine aux XVe et XVIe siècles.

La forme que prend ce retour de la dimension religieuse est toutefois différente au XXIe siècle, dans la post modernité où, par définition, tout peut prendre une valeur (marchande pour le moins) elle comporte une dimension qui la rapproche nettement du tourisme.

Via Tourism Review 20|2021 : appel à contribution - Tourisme religieux (sur le site OpenEdition)