Hautes-Alpes : économie et tourisme dans le vert et discours plus « vert »

Alpes 1, 11 décembre 2019
Publié le 11 décembre 2019

Les Hautes-Alpes vont bien, merci ! L’Agence de Développement Économique et Touristique tire le bilan 2019, avec le sourire. Entre l’économie florissante, le tourisme en croissance et la promesse de grands évènements, le nouvel an s’annonce sous les meilleurs auspices.

Économie et tourisme dans le vert

Économie tout d’abord, ce sont plus de 4 milliards d’euros de chiffre d’affaires réalisés dans les Hautes-Alpes, une tendance à la hausse de 4 %. Des entreprises qui se multiplient, avec 1.670 créations en 2019 soit 13 % de plus. Et elles ont le dos large, puisqu’elles résistent : ce sont 28 % de défaillances en moins qui ont été enregistrés.

Côté tourisme, tout va pour le mieux. On profite de cette embellie économique, et on enregistre pour la 4ème année consécutive une tendance à la hausse : + 2 %. Quant à la clientèle internationale, elle est de plus en plus séduite par le territoire : alors qu’elle représentait 1 dixième de la fréquentation en 2010, désormais, elle en occupe près de 20 %. Et les stations, quant à elles, jouent leur rôle d’investisseurs, avec 50 millions d’euros posés sur la table cette année pour les remontées mécaniques ou la neige de culture.

Chez nos agriculteurs, malgré certains coups durs, on tient bien le choc avec 30 nouvelles installations et 125 hectares de vergers qui ont été replantés en un an. Les Hautes-Alpes se veulent aussi dans le peloton de tête du bio avec 30 % de leurs surfaces agricoles.
 

Hautes-Alpes : économie et tourisme dans le vert et discours plus « vert »