Les Sables-d'Olonne veut limiter les mutations de résidences principales en secondaires et en meublés

Actu, 17 octobre 2020
Publié le 19 octobre 2020

Le bilan de la saison estivale incite la Ville a mieux cibler sa politique touristique.

La Ville des Sables-d’Olonne affiche son intention de lutter contre la mutation excessive des résidences principales en résidences secondaires ou en meublés bas de gamme. L’idée : favoriser une vie à l’année et assumer le choix d’un tourisme plus sélectif.

Un choix assumé après une saison estivale « meilleure qu’attendue » qu’a vécu Les Sables-d’Olonne cette année.

Hormis l’hôtellerie de plein air, l’ensemble des acteurs touristiques semblent avoir tiré leur épingle du jeu cet été.

Mais la saison a aussi été marquée des problèmes de saturation de la station balnéaire en certaines occasions. Le week-end du 14 juillet a été marquant sur ce registre.

Cette surfréquentation n’est pas sans poser problème : ce sont des périodes « au cours desquelles nous peinons à maintenir la qualité de vie et d’accueil auxquelles on peut légitimement s’attendre aux Sables-d’Olonne », estime le maire Yannick Moreau.

Les Sables-d'Olonne veut limiter les mutations de résidences principales en secondaires et en meublés