Sud Aveyron : reprise difficile pour le tourisme social et solidaire

Centre Presse Aveyron, 30 juillet 2020
Publié le 30 juillet 2020

Après quatre mois d’inactivité, le tourisme social s’inquiète pour son futur.

Une avant-saison annulée, une saison estivale presque normale et une après-saison incertaine. Le tourisme social et solidaire aveyronnais va avoir du mal à combler ses pertes après quatre mois d’inactivité forcée pour cause de Covid-19. « On est à 50 % d’activité normale sur l’été, note Pascal Dumora, gérant du Altia Club Aladin à Fondamente. Cela représente 70 % de perte d’activité et donc de chiffre d’affaires. »
 

Sud Aveyron : reprise difficile pour le tourisme social et solidaire