Quand l’Occitanie jette des ponts entre 40 sites touristiques

L'Echo Touristique, 11 décembre 2019
Publié le 11 décembre 2019

Appelez-les Grands sites Occitanie (GSO pour les intimes). Des sites touristiques remarquables, qui travaillent en réseau.

« Les Grands sites Occitanie, ce sont 40 sites exceptionnels, 80 comités de pilotage, 2 500 communes », a expliqué Jean-Louis Guilhaumon, vice-président de la Région Occitanie en charge du tourisme et du thermalisme. L’objectif est de mieux répartir les flux touristiques, a-t-il indiqué dans le cadre du Campus de l’innovation touristique qui se déroule au Cap d’Agde, les 10 et 11 décembre. La région estime être à l’abri du surtourisme, a relevé Sébastien Pla, président de la commission tourisme. Mais l’élu reste attentif aux signaux faibles, comme la fermeture à l’été 2019 de la cité de Carcassonne, pendant deux jours de (trop) forte affluence.

Quand l’Occitanie jette des ponts entre 40 sites touristiques