La haute saison signe un virage positif pour le tourisme en Gironde

Gironde Toursme, août 2020
Publié le 1 septembre 2020

Après le repli sensible de la première quinzaine de juillet (baisse estimée par les professionnels répondants de l’ordre de 13 % pour la fréquentation française et de l’ordre de 62 % pour la fréquentation étrangère en moyenne par rapport à la même période de 2019, tous territoires et activités confondus), la haute saison affiche une nette amélioration de l’activité touristique en Gironde.

Si, compte tenu du contexte, les résultats sont loin d'atteindre ceux de l’an dernier (la saison estivale 2019 avait atteint un niveau record en Gironde avec plus 8 millions de nuitées en hôtellerie et en camping), le redressement de la fréquentation est néanmoins marqué grâce à la forte contribution du littoral, favorisé par une météo très clémente. 61 % des professionnels répondants sur le Bassin d’Arcachon et 48 % sur le littoral du Médoc témoignent ainsi d’une haute saison au moins équivalente à celle de l’an passé.

Comme partout dans l’Hexagone, la clientèle a été majoritairement française, avec une part importante de visinuitteurs de proximité,ou issue des pays européens voisins.

La clientèle française a été partout au rendez-vous, aussi bien sur le littoral (en particulier sur le Bassin d’Arcachon où seuls 9 % des professionnels la juge en baisse par rapport à la haute saison 2019) qu’à Bordeaux et dans l’intérieur du département, où respectivement 60 % et47 % des professionnels l’estiment en hausse par rapport à l’an dernier.
 

La haute saison signe un virage positif pour le tourisme en Gironde