La nouvelle éco : poussé par la situation sanitaire, le succès du tourisme familial dans l'Eure

France bleu, 31 août 2020
Publié le 31 août 2020

Un désir de tourisme plus authentique et plus responsable a émergé avec la crise du coronavirus. Le département de l'Eure fait le choix de surfer sur ce créneau, avec des séjours ou des visites en mode tribu, en famille ou entre copains.

La crise sanitaire a au moins eu ce mérite : faire (re)découvrir aux vacanciers des destinations proches de chez eux, et peut-être un peu plus éloignées des canons traditionnels de l'été. "Notre première clientèle, les franciliens, ont été à la recherche cet été de moments simples, loin du tourisme de masse", explique Killian Penven, responsable du service développement et attractivité de l'Agence de développement touristique de l'Eure.

« Slow Tourisme »

Et cela se vérifie dans les chiffres. Certains lieux, dans l'Eure, on enregistré cet été de très bons scores : + 20 % de fréquentation au mois de juillet pour le parc Biotropica, + 9 % pour le domaine d'Harcourt, avec son arboretum.
 

La nouvelle éco : poussé par la situation sanitaire, le succès du tourisme familial dans l'Eure