Tourisme en Ile-de-France, une relance sous conditions

La Quotidienne, 18 septembre 2020
Publié le 18 septembre 2020

Le tourisme subit de plein fouet la crise de la Covid-19. Un choc sans précédent puisque pour la première fois depuis la Seconde Guerre mondiale, le secteur a été totalement à l’arrêt. Aujourd’hui encore il reste la filière économique la plus lourdement et durablement sinistrée. Un constat qui touche principalement la région Paris Ile-de-France, première destination touristique au monde, leader sur les deux segments du tourisme, celui d’agrément et celui d’affaires.

« La situation est très préoccupante. L’activité des professionnels du tourisme reste fragile sur le long terme. Il faut urgemment renforcer le soutien à ce secteur » alerte Didier Kling, président de la CCI Paris Ile-de-France.

Les commerçants continuent à faire face à des coûts fixes (loyers, charges, contrats d’entretien, assurances …) tandis que les pertes de chiffres d’affaire atteignent des pourcentages oscillant entre 60 et 80 % avec une reprise en demi-teinte.

Les perspectives pour le tourisme d’affaires sont également très inquiétantes : plus de 200 salons et 450 congrès ont déjà été annulés ou reportés.

Tourisme en Ile-de-France, une relance sous conditions

À lire aussi :

Tourisme en Ile-de-France, une relance sous conditions, CCI Paris il-de-France, 17/9/20