Airbnb : la Mairie de Paris offensive, les propriétaires attentistes

Le Monde, 8 juillet 2020
Publié le 8 juillet 2020

Anne Hidalgo entend organiser un référendum à l’automne sur la durée maximale de location et souhaite racheter les meublés touristiques pour les louer aux Parisiens. Mais les multipropriétaires ne se précipitent pas pour vendre.

À vendre, cet appartement de 59 mètres carrés dans le 20e arrondissement de Paris, promettant 4 000 euros de revenus mensuels. À vendre, ce rez-de-chaussée place de l’Odéon (6e) transformé en quatre-pièces, « belle rentabilité au rendez-vous ». À vendre, « un superbe local commercial transformé en Airbnb » à deux pas de Bercy (12e).

Depuis le déconfinement, les locaux commerciaux reconvertis en locations meublées saisonnières à Paris fleurissent sur les sites de petites annonces. Leurs revenus ont chuté à zéro durant deux mois, et le marché repart très lentement, en raison de l’absence de tourisme international : le site spécialisé AirDNA constate une baisse des réservations de 75 % environ pour juillet et août dans la capitale, par rapport à 2019.

Airbnb : la Mairie de Paris offensive, les propriétaires attentistes (article payant)