Ludovic Azuar (Tourisme et Territoires du Cher) : "Nous avons noté un vrai appétit des Français pour des territoires comme les nôtres"

Le Berry Républicain, 17 mars 2021
Publié le 17 mars 2021

Le directeur de Tourisme et territoires du Cher jette un regard sur la saison touristique 2020, dans le Cher.

Comment le tourisme du Cher a-t-il passé l’année 2020 ?

Le tourisme a été touché de plein fouet et cette période est riche d’enseignements. Les saisons sont toujours différentes d’une année sur l’autre, à cause de problèmes économiques, de canicule, du Brexit, d’attentats… C’est une remise en question permanente. Mais un confinement, c’est exceptionnel. Et complexe.

Le tourisme du Cher s’en sort dans quel état ?

On avait fait une très bonne année 2019, on partait sur cette lancée… La crise a tout stoppé. En 2020, les professionnels ont réalisé 20 % de leur activité, même si les deux mois d’été 2020 ont été bons. Le marché des congrès et séminaires est encore inexistant ; en revanche, nous avons noté un vrai appétit des Français pour des territoires comme les nôtres, ressentis comme authentiques, où il y a de l’espace et moins de risques de contamination.

Ludovic Azuar (Tourisme et Territoires du Cher) : "Nous avons noté un vrai appétit des Français pour des territoires comme les nôtres"