Locations touristiques de courte durée : Saint-Malo instaure des quotas

Le Pays Malouin, 17 juin 2021
Publié le 18 juin 2021

Saint-Malo est devenu une destination phare pour les locations de courte durée (type Airbnb, leader de ce marché). Le phénomène, s’il répond à une demande forte des touristes et induit des retombées économiques non négligeables, ampute d’autant le marché de la location « classique ».

Il n’est pas sans créer, non plus, des nuisances pour les habitants exposés aux allées et venues incessantes de leur voisinage.

« Nous avions pris, pendant la campagne électorale, l’engagement de trouver une solution pour mieux encadrer cette activité », indique le maire Gilles Lurton.

Cet engagement a été tenu, ce jeudi 17 juin 2021, puisque le conseil municipal vient d’approuver à la majorité (avec cinq abstentions et un vote contre) le nouveau règlement qui sera appliqué par la Ville à compter du 1er juillet.

►  Locations touristiques de courte durée : Saint-Malo instaure des quotas