Les îles bretonnes veulent réguler les grandes marées humaines

Le Monde, 16 octobre 2020
Publié le 16 octobre 2020

Maires et professionnels du tourisme de localités qui ont connu des pics de fréquentation cet été réfléchissent à mettre en place des jauges. Une manière de préserver les équilibres écologiques.

Faut-il limiter le nombre de touristes sur les îles bretonnes ? La question, qui pouvait sembler saugrenue il y a encore quelques mois, alors que les îles se préparaient à vivre une saison compliquée, se pose aujourd’hui avec insistance. Elle était au menu du dernier conseil d’administration de l’Association des îles du Ponant, qui a réuni les élus de quinze îles de la Manche et de l’Atlantique, mi-septembre, à Ouessant (Finistère). Anne Gallo, la vice-présidente de la région Bretagne, chargée du tourisme et du patrimoine, a également été saisie du dilemme en marge d’une visite sur l’île de Bréhat, dans les Côtes-d’Armor, le 31 août.
 

Les îles bretonnes veulent réguler les grandes marées humaines