La montagne en Isère, et maintenant ?

Isère Attractivité, 22 janvier 2021
Publié le 22 janvier 2021

L’information redoutée par tous les professionnels de la montagne a été confirmée le 20 janvier : les remontées mécaniques des stations de ski resteront fermées jusqu’au 1er février au moins. Il est peu probable qu’elles puissent ouvrir mi-février au vu de l’évolution de la crise sanitaire. On s’oriente vers une saison "blanche" et une perte de chiffres d’affaires en Isère, estimée à 800 millions d’euros pour la saison d’hiver (dont 200 millions d’euros pour les seules vacances de février). De mars 2020 à février 2021, les pertes en Isère s’élèveraient à plus de 1 milliard d’euros. Ici, comme dans toute la montagne française la déception et la colère sont immenses. Face aux interrogations sur le futur, le département de l’Isère, Isère Attractivité et ses territoires de montagne se sont déjà mobilisés pour imaginer l’avenir et réitèrent leur appel à un Plan "stations de montagne" d’envergure nationale.

La montagne en Isère, et maintenant ?