Isère : hiver mitigé, printemps désastreux ?

L'Essor, 24 mars
Publié le 24 mars 2020

Dans sa note de conjoncture du 12 mars, l'agence départementale Isère Attractivité (qui remplace Isère Tourisme) dresse un bilan positif pour les stations de ski, suite aux vacances de février (et avant les annonces gouvernementales liées au coronavirus). La suite s'annonce, en revanche, mitigée selon les stations. Au regard de la situation sanitaire, les chiffres suivants devraient être nettement différents.

Durant les vacances de février, les hébergements marchands de l'Isère affichent, en moyenne, un taux d'occupation de 75 %. Un chiffre identique au taux relevé sur la même période, en 2019. Prometteuses dès le début de la saison, les réservations sur les deux semaines centrales ont tenu parole avec des hébergements affichant complet. Selon Isère Attractivité, la superposition de deux zones de vacances scolaires françaises et de celles des clientèles britanniques amène une pierre sûre à l'édifice.
 

Isère : hiver mitigé, printemps désastreux ?