Economie - Airbnb : menace ou aubaine pour le tourisme ardéchois ?

Hebdo Ardèche, 15 juin 2020
Publié le 15 juin 2020

Booking, Airbnb, Le Bon Coin... Comment ces plateformes impactent-elles le tourisme ardéchois ?

En Ardèche, environ 7 000 offres réservables échappent aux radars des réseaux habituels du tourisme, selon les estimations de l'Agence de développement touristique de l'Ardèche (ADT). Ces logements, proposés à la location sur des courts ou longs séjours touristiques, sont souvent proposés par des particuliers via des plateformes de mise en relation et de réservation comme Booking, Le Bon Coin et le non moins célèbre Airbnb. « On a vu grossir ces offres ces dernières années », constate Gil Breysse, directeur de l'ADT.

Si le point de départ de l'offre est différent, elle n'en reste pas moins conforme au tourisme en Ardèche avec une répartition sur l'ensemble du territoire, mais une proportion plus forte en Ardèche méridionale. Selon Gil Breysse, cela permet notamment de répondre à la demande lors des six semaines de vacances scolaires entre le 14 juillet en fin août, même s'il y a aussi des réservations en dehors de cette période de pointe. « Nous savons qu'il y a ces 7 000 offres réservables, mais elles ne sont pas disponibles toute l'année ni toutes au même moment. Certaines peuvent être louées seulement quelques semaines dans l'année ».

Economie - Airbnb : menace ou aubaine pour le tourisme ardéchois ?