Diagnostic touristique de la Polynésie française (MTR 2020)

Université de la Polynésie française, 13 novembre 2020
Publié le 1 décembre 2020

Le projet de diagnostic de la destination touristique de la Polynésie française présenté ce 13 novembre 2020 est basé sur l’utilisation du MTR (Modèle Touristique Régional), développé par François de Grandpré (Professeur en sciences économiques) à l’Université du Québec à Trois-Rivières) et coordonné à Tahiti par Sylvain Petit (Maître de conférences en sciences économiques à l’Université de la Polynésie française), tous deux spécialistes dans la recherche en tourisme. Le financement de ce projet provient de la participation du Ministère du Tourisme et du Travail de la Polynésie française au CETOP (Centre d’Études du Tourisme en Océanie-Pacifique), qui le remercie vivement.

Le diagnostic repose sur une triple analyse : analyse de la demande ; analyse de l’offre ; et analyse des facteurs extérieurs. Une première étape de ce projet consistait à délimiter les territoires d’analyse, appelés ETH (Espaces Touristiques Homogènes). Les travaux de recherche d’informations et d’indicateurs sur les trois grandes composantes (demande, offre, et facteurs touristiques) ont ensuite été réalisés sur ces ETH (les archipels de la Polynésie française). De cette manière, il a été alors possible de procéder à des analyses plus fines des produits touristiques. Toutes ces analyses se sont conclues par des recommandations.

Diagnostic touristique de la Polynésie française (MTR 2020)