Martinique - COVID-19 : les secteurs du tourisme et du BTP sont les plus touchés

IEDOM, avril 2020
Publié le 5 mai 2020

D’après les premiers retours de l’enquête de conjoncture de l’IEDOM du premier trimestre 2020, si l’ensemble de l’économie a été impacté par la crise du COVID-19, la situation reste très hétérogène selon les secteurs.

Dans le détail, le secteur qui paraît le plus touché est le secteur du tourisme (qui pèse environ 2 % de la valeur ajoutée totale produite en Martinique). L’arrêt de la saison de croisière, mais surtout l’arrêt des rotations aériennes ont contraint la quasi-totalité des acteurs du marché (hôtels, tours opérateurs, agences de voyages, plateforme de réservation…) à cesser leur activité.

Le secteur du BTP (environ 4 % de la valeur ajoutée totale) semble également souffrir d’une forte dégradation de son activité. Celle-ci est en arrêt eu égard aux décisions des maîtres d’ouvrage de suspendre les chantiers. Globalement, le niveau d’activité des autres secteurs marchands a fortement ralenti, en raison des restrictions liées aux mesures gouvernementales et du retrait d’une partie significative de la population active occupée.
 

Martinique - COVID-19 : les secteurs du tourisme et du BTP sont les plus touchés