Programme Montagne : consultation des membres du Conseil national de la montagne

ANMSM, février 2021
Publié le 24 février 2021

1 . Une analyse formalisée des besoins auxquels il serait utile que le programme puisse répondre

Synthèse des contributions – vision de la montagne de demain

Les stations sont les moteurs essentiels de l’économie des territoires de montagne, dont elles génèrent une part essentielle de l’activité sur l’ensemble du bassin d’emploi. Pour rappel, elles génèrent 9 Mds € annuellement pour 120 000 emplois directs et induits.

Pour autant, les modèles sont fragilisés par la conjonction de plusieurs facteurs dont les plus évidents sont les facteurs environnementaux, socio-économiques et de gouvernance territoriale.

Sur le plan environnemental, l’évolution climatique est un souci partagé par toutes les stations : les stations de basse altitude voient directement menacées à court moyen terme leurs capacité à conduire leurs activités hivernales par manque de neige, les stations d’altitude doivent dès à présent travailler à de nouveaux modèles d’activité toutes saisons pour mieux rentabiliser leurs investissements et pallier les insuffisances d’enneigement qui se profilent. Des réponses existent et de nombreuses stations s’orientent activement vers ces modèles : optimisation des consommations énergétiques (sans oublier l’hébergement touristique) et développement des ressources propres en énergie renouvelable pour tendre vers l’autosuffisance énergétique, meilleure gestion de la ressource en eau, développement de la mobilité douce, monitoring des risques et de la qualité environnementale.

Programme Montagne : consultation des membres du Conseil national de la montagne