« Les pertes pour les communes de montagne sont considérables »

La Gazette, 8 juin 2020
Publié le 9 juin 2020

Les communes de montagne ont communiqué sur une perte de 1,8 milliards d’euros à cause du Covid-19. Est-ce toujours le cas ?

On était sur ce chiffrage-là pendant le confinement. Il y a fort à parier que ce chiffre a déjà augmenté et que les conséquences financières ne seront perceptibles que dans les prochains exercices. La taxe de séjour (232 millions d’euros pour les communes, 193 millions par les EPCI…), la taxe sur les remontées mécaniques… sont des recettes qui vont logiquement manquer.

Il y aura une incidence sur les services aux usagers. Il y a également toutes les pertes du secteur privé. Elles sont considérables car les commerces, les restaurants, les hôtels, les stations de ski ont fermé très tôt avec le confinement. Sur les territoires de montagne, on a une économie très interdépendante. Quand tout l’écosystème touristique s’arrête, tout s’arrête.
 

« Les pertes pour les communes de montagne sont considérables »