Covid-19 : Les milliards perdus du ski français

L'Express, 28 janvier 2021
Publié le 28 janvier 2021

Alors que le gouvernement doit encore préciser son dispositif d'aide, passage en revue, secteur par secteur, des conséquences économiques de cet effondrement du tourisme hivernal.

Sociétés de remontées mécaniques: une perte sèche

Si l'hypothèse d'une saison blanche se confirme, "on perdra quasiment 100% de notre chiffre d'affaires", soit environ 66 millions d'euros, explique Jérôme Grellet, directeur général de la Setam, qui exploite les remontées mécaniques de Val Thorens.

La station savoyarde, très dépendante du ski alpin, paye aussi l'absence des touristes étrangers, qui représentent 70% de sa clientèle.

"La saison est définitivement terminée" pour Jacques Alvarez, directeur adjoint de la station de Font Romeu-Pyrénées 2000, une des plus importantes du massif. Elle ne rouvrira pas en mars et ses dameuses ont arrêté de préparer des pistes vides. 

►  Covid-19 : Les milliards perdus du ski français