Après une fin d’hiver compliquée, la montagne espère se rattraper cet été

Tour Hebdo, 14 mai 2020
Publié le 15 mai 2020

À l’arrêt depuis le 15 mars, les stations de montagne souhaitent transformer l'épreuve de l'épidémie de Covid-19 en opportunité pour attirer les touristes.

La montagne se rêve en destination refuge des Français cet été après un hiver à deux vitesses. Selon l’Observatoire National des Stations de Montagne, de l’ANMSM et d’Atout France, la saison hivernale 2019/2020, brutalement interrompue par la fermeture des stations le 15 mars, avait pourtant bien débuté.

La fréquentation touristique pendant les vacances de Noël et le mois de janvier s’inscrivait en progression par rapport à l’année précédente. Les vacances d’hiver, elles, ont été marquées par un léger repli, du fait notamment d’une dernière semaine très peu fréquentée.

Les bonnes perspectives de printemps permettaient cependant d’envisager un bon bilan pour cette saison, avant le confinement qui a tout changé. Ainsi, pour l’ensemble de la saison, le volume de nuitées a accusé un recul significatif de -20,8 % du fait de la fermeture anticipée des stations.

Selon le baromètre, la majorité des stations (58%) ont observé des pertes supérieures à -15% de leur chiffre d’affaires (toutes activités confondues), pour l’ensemble de la saison hivernale. Pour 9% d’entre elles, ces pertes ont même été supérieures à -30 %.

Après une fin d’hiver compliquée, la montagne espère se rattraper cet été