Rapatriements, aides aux entreprises, APST, relance : Jean-Baptiste Lemoyne fait le point

L'Echo touristique, 31 mars 2020
Publié le 31 mars 2020

C’est devenu un « rendez-vous du mardi ». Jean-Baptiste Lemoyne, secrétaire d’Etat auprès du ministre de l’Europe et des Affaires étrangères, a organisé une conférence de presse téléphonique ce mardi 31 mars, juste après sa réunion hebdomadaire du comité de filière du tourisme. Objectif : faire le point sur les conséquences de la pandémie du Covid-19 sur notre secteur.

Les rapatriements se terminent

Depuis le 19 mars 2020, 121 500 Français ont été ramenés en France, a expliqué Jean-Baptiste Lemoyne. « Environ 10 000 touristes et voyageurs d’affaires doivent encore être rapatriés », a-t-il précisé. Une dizaine de vols sont opérés aujourd’hui à cette fin, principalement avec Air France et Qatar Airways. Plusieurs proviennent d’Asie et d’Océanie. Après la première vague des voyageurs se profile une deuxième, composée des « Pvtistes » – 45 000 jeunes sont des détenteurs de Permis Vacances Travail, situés surtout au Canada, en Australie, en Nouvelle-Zélande. Les opérations restent complexes, notamment pour des personnes disséminées dans des archipels.

Combien coûtera l’ensemble des opérations de rapatriement à l’Etat français ? « Plusieurs millions d’euros », a répondu Jean-Baptiste Lemoyne.
 

Rapatriements, aides aux entreprises, APST, relance : Jean-Baptiste Lemoyne fait le point