Économie : pour relancer le tourisme, les maires peuvent voter l’exonération de la taxe de séjour

Mieux Vivre Votre Argent, 7 juillet 2020
Publié le 8 juillet 2020

Les maires de communes touristiques ont jusqu’au 31 juillet pour décider d’une exonération totale de la taxe de séjour sur leur territoire.

Le troisième projet de loi de finances rectificative (PLFR 3) donne aux maires de communes touristiques la possibilité de participer à la relance du tourisme en prenant une délibération actant l’exonération totale de la taxe de séjour sur le territoire de leur commune. Pour ce faire, ils ont jusqu’au 31 juillet prochain. Si elle est votée par le conseil municipal, elle vaudra jusqu’à la fin de l’année 2020. Cette possibilité est aussi offerte aux établissements publics de coopération intercommunale (EPCI) et à la métropole de Lyon.

La taxe de séjour est prélevée par de nombreuses communes touristiques. Elle est due par personne et par nuit passée. Son montant oscille généralement entre quelques centimes et quelques euros. Il varie selon le type d’hébergement (hôtel, meublé de tourisme ou camping…) et selon que l’hébergement est ou non classé, rappelle le site service-public.fr. Celui-ci propose un outil en ligne permettant de calculer le montant de la taxe de séjour à payer.

Économie : pour relancer le tourisme, les maires peuvent voter l’exonération de la taxe de séjour