Adoption par le Parlement du 3ème budget de crise

Ministère de l'économie de la finance et de la relance, 24 juillet 2020
Publié le 24 juillet 2020

Le ministre de l’Économie, des Finances et de la Relance, Bruno Le Maire et le ministre délégué chargé des Comptes publics, Olivier Dussopt, saluent l’adoption par le Parlement du troisième projet de loi de finances rectificative pour 2020, le 23 juillet.

L'objectif du Gouvernement : sauver les entreprises et les emplois

Les budgets de crise

Depuis le début de la crise sanitaire du Coronavirus Covid-19, le gouvernement a agi vite et fort avec un seul objectif : sauver les entreprises et les emplois. La mobilisation a débuté le 19 mars avec le 1er projet de loi de finances rectificative (PLFR). Elle a continué en avril avec un 2ème PLFR. Ce 3ème budget voté renforce les mesures déjà mises en place.

3è projet de loi de finances rectificative (PLFR 3) pour 2020 10/06/2020

La prolongation des dispositifs d'urgence

Les dispositifs d’urgence sont prolongés et complétés par des plans de soutien sectoriels tout en préparant la transition écologique de ces entreprises. Le 3ème PLFR apporte aussi des mesures de soutien aux jeunes, renforce les mesures destinées aux personnes les plus fragiles. En outre, il accompagne les collectivités territoriales face à la crise.

La mise en place des plans de soutien aux secteurs les plus touchés par la crise et la prolongation des dispositifs d’urgence pour les entreprises

Le gouvernement et ses opérateurs mobilisent près de 45 milliards pour relancer les secteurs les plus touchés par la crise du Coronavirus Covid-19.

  • 18 milliards d’euros sont consacrés aux entreprises du secteur du tourisme,
  • 8 milliards d'euros au soutien du secteur automobile,
  • 15 milliards d’euros pour le secteur aéronautique,
  • 1,3 milliards d’euros en faveur du secteur culturel,
  • 1,2 milliard d'euros dont 700 millions d'euros issus de fonds publics pour le plan en faveur du secteur des startups et entreprises technologiques,
  • 490 millions d’euros pour le verdissement de l’industrie et pour accompagner des relocalisations industrielles.

Adoption par le Parlement du 3ème budget de crise
 

A lire aussi :

Coronavirus COVID-19 : Les mesures de soutien aux entreprises