Baromètre OMT du tourisme mondial et annexe statistique, janvier 2021

OMT, janvier 2021
Publié le 8 février 2021

Résumé

Seuls les principaux chapitres de la publication ont été traduits. Le reste de la publication figure dans la langue originale (anglais).

Le tourisme souffre de sa crise la plus profonde avec une baisse de 74 % en 2020 des arrivées internationales

Le tourisme a subi la plus grande crise jamais enregistrée en 2020 à la suite d'une urgence sanitaire, sociale et économique sans précédent au milieu de l'épidémie de COVID-19.

Les arrivées de touristes internationaux (visiteurs avec nuitées) ont chuté de 74 % en 2020 par rapport à l'année précédente en raison des restrictions de voyage généralisées et d'une baisse massive de la demande.

L'effondrement des voyages internationaux représente une perte estimée à 1,3Md$ de recettes d'exportation, soit plus de 11 fois la perte enregistrée lors de la crise économique mondiale de 2009.

L'Asie et le Pacifique ont enregistré une baisse de 84 % des arrivées internationales en 2020, soit environ 300 millions de moins que l'année précédente. Le Moyen-Orient et l'Afrique ont tous deux enregistré une baisse de 75 % des arrivées. En Europe, les arrivées ont diminué de 70 %, représentant plus de 500 millions de touristes internationaux en moins, tandis que les Amériques ont enregistré une baisse de 69 %.

La dernière enquête du Groupe d'experts de l'OMT montre des perspectives mitigées pour 2021. Près de la moitié des répondants (45 %) envisagent de meilleures perspectives pour 2021 par rapport à l'année dernière, tandis que 25 % s'attendent à une performance similaire et 30 % prévoient une dégradation des résultats.

Baromètre OMT du tourisme mondial et annexe statistique, janvier 2021