Bilan touristique 2020 - Chute de fréquentation, rebond à l’été notamment dans les campings

Insee, 18 mai 2021
Publié le 18 mai 2021

Au cours de l’année 2020, les nuitées hôtelières ont baissé de 50 %. Dès le mois de mars, de nombreux établissements ont fermé ; seulement un hôtel sur cinq est resté ouvert en avril. De fait, la fréquentation touristique s’est effondrée dans l’ensemble de l’hébergement touristique marchand.

La fréquentation a repris durant la période estivale dans les hôtels, les campings et autres hébergements, atteignant les trois quarts de son niveau de l’été 2019. La fréquentation estivale des campings a même atteint 84 % de son niveau de l’été 2019, bénéficiant de la venue de résidents qui ont renoncé à partir à l’étranger et de l’attractivité d’hébergements individuels en plein air. Les espaces urbains n’ont pas connu le même attrait durant l’été. L’Île-de-France, en particulier, a continué de pâtir de la désaffection de la clientèle étrangère dans les hôtels haut de gamme parisiens, mais également de la chute de la clientèle d’affaires.

Bilan touristique 2020 - Chute de fréquentation en 2020, rebond à l’été notamment dans les campings