Balance des paiements de la France, juillet 2020

Banque de France, 8 septembre 2020
Publié le 8 septembre 2020

Le déficit des transactions courantes se réduit mais reste élevé

Les transactions courantes enregistrent un déficit de 6,2 milliards d'euros en juillet, un niveau élevé mais en baisse de 2,4 milliards par rapport au mois précédent (données cvs-cjo).

Cette amélioration s'explique par la réduction du déficit des échanges de biens, de 2,5 milliards pour les biens hors énergie. Les échanges de service en revanche n'ont pas renoué avec les excédents d'avant Covid, malgré une amélioration des services de voyages de 0,4 milliard.

Dans le compte financier (données non cvs), les entrées nettes de capitaux s'élèvent à 21,6 milliards d'euros, dont 9,6 milliards pour les prêts/emprunts. Le solde des investissements directs reste proche de l'équilibre, avec des entrées nettes de 1,0 milliard d'euros.

Balance des paiements de la France, juillet 2020