Le tourisme en Isère. Bilan de la saison 2019/2020

Isère Tourisme. Note de conjoncture n° 142, 13 mai 2020
Publié le 15 mai 2020

L’épidémie mondiale de coronavirus a mis un terme brutal à la saison d’hiver 2019/2020.

L’ensemble des stations françaises ont été contraintes de fermer du jour au lendemain, le week-end du 15 mars.

Pour les stations de l’Isère, la saison 2019/20 a très bien démarré avec un bilan de fréquentation durant les vacances de noël en hausse de +9 points par rapport à la moyenne des 4 dernières saisons. En janvier, le bilan est contrasté selon les massifs et le niveau d’enneigement mais globalement satisfaisant pour l'ensemble de la Destination Isère.

Durant les vacances de février, les hébergements marchands ont fait le plein affichant en moyenne 75 % de taux d’occupation sur la période, un bon résultat, dans la lignée de celui de l’hiver dernier. Les réservations pour le mois de mars et les vacances de Pâques, permettaient d’envisager un bon bilan pour cette saison.

La fermeture anticipée des stations provoque une baisse de l’activité de –20 % dans les grands domaines qui ferment habituellement entre mi-avril et fin avril. Alors que la saison semblait s’orienter sur un bilan positif, c’est une baisse de 800 000 nuitées qui est enregistrée sur les 4 millions de nuitées habituellement générées dans les hébergements marchands durant l’ensemble de la saison.

Du côté des remontées mécaniques, le bilan à mi-mars était également orienté sur une stabilité par rapport à l’hiver dernier. La période de mi-mars à avril pèse en Isère pour près de 15 % des journées-skieurs.

Le tourisme en Isère. Bilan de la saison 2019/2020