ISPF : Point conjoncture de la Polynésie française - T3 2020 - Une économie diminuée par la crise

ISPF, décembre 2020
Publié le 31 décembre 2020

La crise sanitaire pèse sur le tourisme malgré la réouverture du ciel polynésien

Le 15 juillet 2020 marque la réouverture de la Polynésie française aux touristes internationaux sans passer par la case quatorzaine à l’arrivée. Cependant, l’offre de sièges se trouve réduite en raison de l’absence de plusieurs compagnies (Hawaiian Airlines, Aircalin,etc.) et des fermetures aux frontières de plusieurs pays (Nouvelle-Zélande, Japon, etc.). Le nombre de sièges offerts à l’arrivée diminue de 55 % entre juillet et septembre par rapport à 2019.

La crise sanitaire et la baisse d’offre en sièges pèsent sur le tourisme avec une diminution de 70 % du nombre de touristes, soit 47400 touristes internationaux de moins qu’au troisième trimestre2019. Le repli des marchés américain et européen (hors France) contribue pour 18 points et 16 points à la baisse (12 400 et 11 100 touristes de moins respectivement). Le marché français devient le premier marché émetteur de touristes en Polynésie française avec12 000 touristes (- 44 %). La fermeture des lignes commerciales avec l’Asie et le Pacifique a fait chuter drastiquement le nombre de touristes en provenance de ces régions, moins de 100 touristes pour chaque zone.

Te Avei’a - T3 2020 - Une économie diminuée par la crise