INSEE : Martinique - Note de conjoncture régionale, 3e trimestre 2020

INSEE - INSEE Conjoncture Martinique n°12, 12 janvier 2021
Publié le 13 janvier 2021

Le tourisme ne redécolle pas

Au troisième trimestre 2020, le chiffre d’affaires réalisé par l’ensemble des hôtels de Martinique est deux fois moins élevé qui celui de l’année dernière. Cette baisse est plus forte que celle observée en Guadeloupe et en France métropolitaine. Durant l’été, les restaurants subissent une perte de chiffre d’affaires moins importante que les hôtels : -12,8 % en juillet et -6,9 % en août. En septembre, leur chiffre d’affaires est légèrement supérieur à celui de l’année précédente (+5,1 %). L’évolution du chiffre d’affaires des restaurants au cœur de l’été est similaire à celle observée en France métropolitaine.

En Martinique, les dépenses touristiques par carte bancaire des résidents français baissent de 4,4 % par rapport à l’été 2019. Pourtant, le relèvement du plafond de paiement sans contact et l’absence de manipulation d’espèces favorisent ce mode de paiement : le nombre de transactions en Martinique augmente de 0,6 % tous secteurs d’activité confondus, pour un montant total en hausse de 7,4 %. Les restrictions de voyage imposées jusqu’au 13 juillet et la contrainte d’un test PCR négatif pour entrer en Martinique expliquent en partie les difficultés du secteur du tourisme.

Note de conjoncture régionale - 3ᵉ trimestre 2020 : En Martinique, l’économie amorce un redressement