INSEE : Hauts-de-France - Note de conjoncture régionale, 3e trimestre 2020

INSEE - INSEE Conjonture Hauts-de-France, 12 janvier 2021
Publié le 13 janvier 2021

La fréquentation hôtelière reste en berne

Après un 2e trimestre où le confinement a durement touché le secteur touristique, la fréquentation dans l’hôtellerie des Hauts-de-France repart ce trimestre sans retrouver son niveau de 2019. Le taux d’occupation baisse de 11 points par rapport à l’année dernière pour s’établir à 51 %. En France métropolitaine, ce taux est légèrement supérieur (52 %), mais le repli est plus important (-18 points).

Entre juillet et septembre, 1,6 million de nuitées ont été consommées dans la région, soit une diminution de 25 % par rapport à la même période en 2019 (-34 % au niveau national). Ceci s’explique par un recul de la fréquentation résidente (-14 %) et surtout non résidente (-51 %). Cette dernière ne représente plus que 19 % des nuitées, contre 29 % un an auparavant. Au niveau national, l’absence de la clientèle non-résidente est plus marquée (-72 % des nuitées), à l’inverse de celle des résidents (-10 %).

Au niveau départemental, l’hôtellerie dans la Somme et du Pas-de-Calais, grâce à leur façade littorale, s’en sort mieux (respectivement -17 % et -18 % du nombre de nuitées). Dans l’Aisne, l’Oise et le Nord, le nombre de nuitées diminue de respectivement 25 %, 25 % et 33 %.

Note de conjoncture régionale - 3ᵉ trimestre 2020 : Sursaut de l’activité au 3e trimestre 2020