Guadeloupe - Baisse de la fréquentation hôtelière - Bilan économique 2019

Insee, 18 juin 2020
Publié le 18 juin 2020

En 2019, l’activité hôtelière en Guadeloupe ralentit après un pic de fréquentation en 2018. La clientèle, majoritairement de provenance française, est en baisse. L’offre d’hébergement hôtelier croît et poursuit sa montée en gamme. Les touristes non-résidents en France, bien que moins nombreux, séjournent en moyenne plus longtemps.

La fréquentation hôtelière diminue en Guadeloupe après trois années de hausse consécutives : –4,9 % de nuitées sur un an.

En Martinique, le nombre de nuitées est également en baisse, mais dans une moindre mesure (–1,2 % sur un an). Ce ralentissement s’oppose à la tendance nationale (+0,8 %) et au fort dynamisme du secteur en Guyane (+14,1 %).

Avec plus de 1 200 000 de nuitées en 2019, l’activité hôtelière guadeloupéenne fléchit mais reste importante (+10,2 % par rapport à 2011). Entre 2011 et 2019, la croissance annuelle moyenne du nombre de nuitées est de +1,2 % avec un pic de fréquentation en 2018. Elle est plus élevée que celle de la Martinique (+0,5 %) et de la France entière (+0,9 %), mais inférieure à celle de la Guyane (+3,6 %).

Tourisme - Baisse de la fréquentation hôtelière - Bilan économique 2019