En Bourgogne-Franche-Comté, la fréquentation hôtelière est quasi stable au 3e trimestre 2019

Insee Flash Bourgogne-Franche-Comté n°93, 9 décembre 2019
Publié le 10 décembre 2019

Au cours du 3e trimestre 2019, la fréquentation hôtelière est quasiment stable : - 0,2 % par rapport à la même période de l’année précédente. La progression de 1,1 % de la clientèle résidente (en provenance de France) ne compense pas totalement la baisse de 2,6 % de la fréquentation de la clientèle non résidente (en provenance de l’étranger). Les nuitées augmentent néanmoins dans la moitié des départements de la région.

Au cours du troisième trimestre 2019, la fréquentation hôtelière en Bourgogne-Franche-Comté est relativement stable par rapport au même trimestre de l'année précédente (figure 1). Elle diminue de 0,2 %, pénalisée par le repli de la clientèle non résidente. En France métropolitaine, la fréquentation croît de 0,3 %. Cette légère hausse est portée par la province. En effet, en Île-de-France, l’activité se contracte de 1,3 point à cause du recul de la clientèle non résidente. La Bourgogne-Franche-Comté se classe au neuvième rang métropolitain pour l’évolution de ses nuitées, derrière l’Occitanie, stable et devant les Hauts-de-France, en baisse.

En Bourgogne-Franche-Comté, la fréquentation hôtelière est quasi stable au 3e trimestre 2019