Octobre 2019 : Le Brexit et le shopping de luxe, des opportunités à saisir pour la France

Planet, décembre 2019
Publié le 12 décembre 2019

D’après les données du Planet Intelligence qui analyse chaque mois les ventes détaxées des touristes internationaux en Europe, le tourisme se relance en France au mois d’octobre.

Après des mois d’août et de septembre timides, avec une légère hausse de leur chiffre des ventes détaxées : +1 % et +2 % de hausse par rapport aux mêmes mois 2018, le mois d’octobre connaît une forte progression : +10 % par rapport à octobre 2018. Une hausse supérieure à la moyenne européenne qui s’élève à +8 % sur la même période.

L’annonce du Brexit profite à la France et à l’Europe du Sud

Les annonces répétées de la sortie du Royaume-Uni de l’Union européenne redistribuent les cartes du tourisme international en Europe. Certaines nations ne semblent pas affectées par ces dernières et signent une forte hausse de leurs achats détaxés au Royaume-Uni au mois d’octobre 2019 comparés à l’année précédente. Quand les achats des touristes américains progressent de +15 % par rapport à octobre 2018, ceux des koweïtiens croissent de +26 % et les thaïlandais atteignent +64% sur la même période. Grâce à la performance de ces voyageurs, le Royaume-Uni observe une hausse de son chiffre des ventes détaxées de +6 % au mois d’octobre 2019 en comparaison à l’année dernière.

En revanche, d’autres nationalités sont plus réticentes à choisir le Royaume-Uni comme destination touristique. C’est le cas notamment des Chinois, dont les achats détaxés sont en baisse de -6 % au mois d’octobre 2019 par rapport à octobre 2018. Une tendance qui s’est confirmée pendant la période de la Golden Week 2019, du 1er au 7 octobre, où les ventes détaxées à ces mêmes touristes ont diminué au Royaume-Uni : -9 % comparées à la même semaine 2018.

Le luxe : un secteur qui attire les marchés émergents

Selon le Global Wealth Report 2018 du Crédit Suisse[1], les marchés émergents représentent près d’un quart de la richesse mondiale. Depuis le début du siècle, 15 % des nouveaux millionnaires sont originaires de marchés émergents. Une hausse du niveau de vie qui va permettre à ses ressortissants de voyager, notamment dans des régions disposant d’un secteur du luxe capable de répondre à leurs nouveaux besoins. Ils trouvent essentiellement cette offre en Europe, où ils vont alors occuper une place croissante dans le secteur du tourisme. Ce phénomène se confirme notamment avec les chinois, véritables moteurs du tourisme en Europe.

De par leur activité touristique (1ers au classement des voyageurs internationaux en Europe) et leur fort attrait pour le luxe[2], de nombreux professionnels du tourisme ont focalisé leur offre autour des touristes chinois. Néanmoins, proposer une offre adaptée aux autres marchés émergents peut représenter un intérêt économique important pour ces professionnels. La Corée du Sud par exemple, dont les départs internationaux devraient atteindre 50 millions en 2023, contre 30 millions en 2018[3], et dont les voyageurs bénéficient d’une richesse moyenne relativement élevée, a vu son chiffre des ventes détaxées augmenter de +8 % en Europe depuis le début de l’année. Cette hausse des revenus disponibles peut favoriser une augmentation des dépenses, notamment dans les produits de luxe[4].

Par ailleurs, avec une nette hausse de leurs achats détaxés en octobre 2019, les touristes en provenance d’Arabie saoudite (+19 %) ou du Koweït (+20 %) sont également attirés par le secteur du luxe. Ces voyageurs représentent alors une véritable opportunité pour le secteur du tourisme. La France est classée 3e destination lointaine pour les voyageurs du Moyen-Orient après l’Angleterre et la Turquie[5].

Cependant, l’arrivée imminente du Brexit peut permettre aux professionnels du tourisme français de tirer leur épingle du jeu, notamment en concentrant leur offre autour des produits de luxe, afin d’encourager la venue des touristes à la recherche de prestations 5 étoiles.

1 https://www.credit-suisse.com/about-us/en/reports-research/global-wealth-report.html 
2 https://www.lesechos.fr/industrie-services/mode-luxe/les-jeunes-chinois-continuent-de-tirer-la-croissance-du-luxe-1028884
3 Global Data 2019
4 https://www.tourhebdo.com/actualites/receptif/tourisme-coreen-en-france-un-marche-emetteur-a-fort-potentiel-532551.php
5 https://www.lesechos.fr/industrie-services/mode-luxe/pourquoi-les-palaces-se-languissent-des-clients-du-golfe-1148342